Classée monument historique, la Collégiale de Thann, joyau de l’art gothique, est l’élément essentiel du patrimoine local. Construite en plus de 200 ans, entre le début du XIVe siècle et 1516, elle a survécu aux injures du temps et aux ravages des guerres successives. Nos aînés ont su mobiliser les moyens nécessaires pour panser ses blessures et la restaurer dans toute sa beauté.

Mais la situation s’est dégradée après l’achèvement, en 1998, des travaux engagés à l’issue de la deuxième guerre mondiale.

En 2008, l’Architecte en Chef des Monuments Historiques déclare l’édifice en péril, et affirme qu’en l’absence de travaux immédiats, la Collégiale serait démantelée par des campagnes de purge indispensables au maintien de la sécurité des passants. Or, la Ville, propriétaire du monument, peine à rassembler les moyens financiers nécessaires à la préservation de l’édifice.

Des Thannois du Rotary Club de Thann-Cernay engagent dans l’urgence une opération de sauvetage.

Le 1er décembre 2008 est créée, sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation pour la Sauvegarde de la Collégiale. Elle entend contribuer significativement au financement des travaux et servir d’aiguillon en pesant sur les décideurs locaux (Ville, Etat, Région et Département), pour que les travaux soient engagés et financés rapidement.

Parallèlement, elle lance les premiers chantiers de restauration. Ce défi est relevé grâce à l’adhésion spontanée et massive des habitants de la région de Thann, qui témoignent de leur attachement à la Collégiale.
La création
Etat terrasse intérieure de la flèche
La création
Protection des vitraux
La création
Etat de la travée intérieure sud gothique primitif
La création
Etat des combles